Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

 

Les processus 

Ce sont la fréquence et la réitération des actes de VIOLENCE MORALE dans le temps qui rendent le processus pervers et destructeur.

Un processus qui ressemble à celui des sectes et fait des auteurs des gourous imposant leur tyrannie à un cercle restreint de personnes : leur famille.

Une relation asymétrique dominée par la violence sous toutes ses formes et qui aboutit à la soumission des proies.

Les victimes sont captées dans une emprise déshumanisante parce que désubjective ( 1993) (Tobie NATHAN).

 

 

 

 

 

Phase de Séduction- Charismatique  - Porte un masque - Menteur  - Use et abuse de son    charme - Recherche de     l'admiration Passion - Bonheur - Amour - Charme  - Illusion de la passion / Phase d'Emprise :  - Comportements    paradoxaux - Omniprésence   Sidération - Hypnotisation - Tension  - Fatigue  - Paralysie  - Peur  - Vigilance extrême / Phase d'Empilement : Répétition d'actes    d’agression - Pression  - Omniprésence  - Jalousie - Discours paranoïaque - Mensonges  - Inversion de situation - Honte - Peur - Culpabilité - Doute /  Phase  de Fausses Promesses : Promesse de    changement  - Promesse de thérapie  - Excuses - Cadeaux : Espérance de nouveau   en  l'amour et à   l'existence de cette   personne  imaginée / Phase d'Isolement, Manipulation, Harcèlement :  Créé une dysharmonie    dans l'entourage - Persuade de sa supériorité - Ne supporte pas la critique  - Manie la communication   à double contrainte... : - Dépression - Repli sur soi  - Passivité ou docilité    excessive  - Honte de soi - Auto-dévalorisation - Incapacité à faire confianceAgissement   de  l'auteur  de  violence  / Sentiment   de  la personne victimisée  / violence morale / violence psychologique / emprise